Sélectionner une page

Peut-on encore manifester pacifiquement en France ?

par | 3 Juin 2022

Hier, au Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI), la manifestation, pourtant pacifiste du comité Vérité et Justice pour Adama, a vu se déployer devant elle, une fois de plus, une horde de policiers venus les déloger. Le but de ce rassemblement était de demander la justice pour Adama Traoré, victime d’une bavure policière qui lui a coûté la vie en juillet 2016, et dont sa famille n’a toujours pas obtenu gain de cause. La famille Traoré est dans l’attente, depuis le 15 février 2022, du rapport d’expertise effectué par des experts belges, qui conclut qu’Adama ne serait pas mort si le policier n’avait pas usé de la force lors de son interpellation. La juge en charge de cette affaire, Me Françoise Foltzer, a envoyé la police, plutôt que de répondre aux questions du collectif présent au tribunal.
Une action qui s’est mal terminée, car Assa Traoré et tous les membres du collectif furent expulsés du tribunal à coup de charge, et de gaz lacrymogène.

Source : @laveritapradama / @Youbrak