Sélectionner une page

Travailleurs sans papier sur le chantier des JO 2024

par | 6 Mai 2022

Dans un long communiqué, la CGT du 93 a dénoncé les conditions de travail illégal sur les chantiers liés aux jeux olympiques. Cette situation, fréquente dans le secteur du BTP, a été dénoncée en mars dernier par 12 travailleurs sans papier à la CGT, qui l’a signalé à son tour à la DIJOP (délégation interministérielle aux jeux olympiques et paralympique), qui s’est saisie de l’affaire et a lancé une enquête. Ils souhaitent que les « luttes contre le travail illégal, les pratiques anticoncurrentielles et les discriminations » se poursuivent, notamment sur les chantiers des Jeux Olympiques de 2024. Ces chantiers sont importants, notamment en terme de personnel, 4 000 personnes sont employées seulement sur le village olympique de Saint Denis, d’après l’article d’Actu Seine St Denis. Ces travailleurs, qui ont été régularisés en avril, demandent avec l’appui de la CGT d’être embauché légalement.

Source :
Photo – @actufr93