D’après Emmanuel Macron, c’est une “réforme historique majeure”. Ce samedi 21 décembre,” l’un des vestiges de la Françafrique” à vu sa fin amorcée.

Et oui, après des années de lutte, cette monnaie, utilisée dans quatorze pays d’Afrique sera remplacée par l’Eco dès 2020 dans huit etats d’Afrique de l’ouest. L’objectif est clair : “désamorcer les critiques” selon lesquelles la France continuait de donner ses ordres via cette monnaie.

La création du franc CFA résulte d’un décret (no 45-0136 du fixant la valeur de certaines monnaies des territoires d’outre-mer libellées en francs. Ce décret, signé par Charles de Gaulle, président du Gouvernement provisoire de la République française d’après guerre et Jacques Soustelle, ministre des Colonies (oui, à cet époque les outre mers étaient considérés comme rien de plus que des colonies, et toujours aujourd’hui dans la tête de certains), est publié au Journal officiel de la République française, le lendemain, .

Le président de la République Française à reconnu le “colonialisme” passé qui fut “une faute de la République” et souhaite maintenant “bâtir une nouvelle page”  avec l’Afrique.
Le Président de la république Ivoirienne, Alassane Ouattara, a quelques mois de la prochaine échéance electoriale, a détaillé , en chef d’équipe, l’accord conclu entre les huit pays d’Afrique de l’Ouest qu’il représentait (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et la France. Il a déclaré que “Le franc CFA a été un outil essentiel”, mais que “nous devons entreprendre des réformes encore plus ambitieuses afin de consolider notre dynamique de croissance, préserver le pouvoir d’achat de nos populations“.Dans l’année 2020, le franc CFA va bel et bien disparaitre de ces pays là et sera remplacé par une nouvelle monnaie unique : l’Eco.

Piksa.tv reviendra prochainement sur cette décision, en vidéo